> > Enfin un label pour mesurer et contrôler la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) des logements neufs

Enfin un label pour mesurer et contrôler la Qualité de l’Air Intérieur (QAI) des logements neufs

Publié le 22.11.2017

Si pendant longtemps, chacun se pensait à l’abri de la pollution ambiante dans son logement, on sait maintenant que l’air intérieur y est en moyenne de 5 à 10 fois plus pollué qu’à l’extérieur (source 2004 Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur).

La Qualité de l’Air Intérieur (QAI) est donc aujourd’hui plus que jamais une préoccupation majeure de santé publique.

C’est pour répondre à cette prise de conscience collective que vient d’être créé le Label intAIRieur, 1er protocole de valorisation de la Qualité de l’Air Intérieur dans les logements neufs.

Les acteurs


Le Label intAIRieur est le fruit d’une réflexion collective menée depuis plusieurs années, entre acteurs publics, opérateurs privés et citoyens.
Ensemble, ils ont créé l’APQAI (Association de Promotion de la Qualité de l’Air Intérieur) afin d’œuvrer pour l’amélioration de la QAI en France.
Parallèlement, l’organisme de labellisation IMMOLAB a été créé afin d’apporter avec le Label intAIRieur une réponse concrète aux attentes du public, des bâtisseurs et des pouvoirs publics.

La démarche


Pour pouvoir afficher le Label intAIRieur, les promoteurs doivent s’engager dans une véritable démarche qualité allant de la conception de leur projet à sa livraison, en passant bien entendu par la phase travaux.

Ce label propose un référentiel simple et fiable qui à l’image des autres certifications environnementales, permet de mettre en place un affichage clair et facilement reconnaissable par tous.

La demande de labellisation est formulée par le maître d’ouvrage avant le dépôt du permis de construire.

Un auditeur agréé contrôle l’opération en phases programme, conception et réception et à la demande du maître d’ouvrage pendant l’exécution.

A l’issue de ce protocole, le Label intAIRieur est délivré au maître d’ouvrage.

Les bâtiments concernés


Toutes les opérations de construction de logements neufs peuvent, dès à présent, engager une démarche de certification intAIRieur, qu’ils s’agissent de logements collectifs, de logements individuels groupés, de programmes privés ou de projets sociaux.

Les différents points inventoriés

La Qualité de l’Air Intérieur est un équilibre fragile entre différents facteurs qui vont des sources de pollution extérieur au choix du mobilier en passant par les conditions d’aération du logement. INTAIRIEUR permet de croiser les différentes mesures afin d’établir un diagnostic sûr et garantir à chacun une bonne Qualité de l’Air Intérieur.

intAIRieur articule son étude autour de 4 grands axes :

1. La sensibilisation des différents intervenants :

  • Sensibilisation des entreprises par la rédaction d’une charte chantier (transport et stockage des matériaux, propreté du chantier, condition de mise en œuvre,…)
  • Pérennisation de la démarche en planifiant les opérations d’entretien et de maintenance... et par la remise d’un guide de bonnes pratiques aux occupants.

2. L’intégration du bâtiment dans son environnement :

  • Recensement de l’ensemble des sources potentielles de pollution à proximité du projet (pollution de l’air, des sols...), étude du climat,...
  • Vérification de la prise en compte de ces contraintes dans la conception (choix de l’orientation du bâtiment, sélection des espèces végétales,…)

3. Equipements, produits et matériaux de construction :

  • Choix de matériaux de construction avec faibles émissions de polluants (revêtements de sols, peintures, colles...), des équipements (chauffage, refroidissement,…), du mobilier (cuisine équipée, meuble salle de bain, placard...)
  • Mesure des polluants dans les logements à la livraison.

4. Renouvellement de l‘air au sein du bâtiment :

  • Vérification de la performance du système de ventilation (mesure de l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation, mesures des pressions différentielles aux bouches.

Un label au service de tous

Une reconnaissance pour les professionnels

Sur le marché très concurrentiel du logement neuf, le Label INTAIRIEUR devient un véritable outil stratégique de différenciation qui permet de mettre en valeur la prise en compte des problématiques de confort et de bien-être pour offrir des bâtiments plus vertueux aux futurs occupants.

Le Label intAIRieur porte une attention accrue au fonctionnement de la ventilation et permet d’agir sur la présence de condensation qui fait partie des 10 premières causes de sinistres selon l’AQC (Agence Qualité Construction).

Une garantie pour les futurs usagers

En choisissant un logement labellisé intAIRieur, les futurs occupants ont la garantie que le constructeur a pris en compte la qualité de l’air intérieur durant la conception (choix des matériaux, …) et la réalisation (vérification du fonctionnement de la ventilation, …) de leur futur foyer pour leur offrir un meilleur confort et une plus grande sérénité.

Synergisud, un acteur engagé depuis plus 3 ans pour la QAI

Acteur de progrès au service de la performance des bâtiments et du confort des occupants, Synergisud a dès 2014 ajouté une corde à son arc en créant son Pole Bâtiment Santé animé par Sandra Garcia, ingénieur Santé Environnementale et Conseillère Habitat Santé. Elle se tient bien évidemment, avec toutes les équipes de Synergisud, à la disposition des maîtres d’ouvrage pour les accompagner dans la recherche de solutions de nature à garantir une meilleure maîtrise de la qualité de l’air dans les logements neufs et leur permettre de s’engager dans une démarche volontaire de labellisation.