> > Le soleil brille sur le photovoltaïque français

Le soleil brille sur le photovoltaïque français

Publié le 19.10.2016

C’est le sentiment que donne l’enquête nationale menée par le cabinet d’études et de conseil Elade, entre le 12 et 13 octobre dernier, par questionnaires web auprès d’un échantillon représentatif de 1.000 personnes (selon la méthode des quotas) pour le compte du Syndicat des professionnels de l’énergie solaire (INTERPLAN).

Adhésion très forte des Français pour les énergies renouvelables

Parmi les énergies renouvelables, l’énergie solaire bénéfice de la meilleure cote d’opinion avec 93 % d’opinions positives et 60 % de très bonnes opinions.

L’énergie hydraulique jouit également d’une très bonne opinion auprès des Français (89 %) de même que l’énergie éolienne (84 %).
A l’inverse, lorsqu’elles sont comparées aux énergies renouvelables, l’énergie nucléaire, l’énergie thermique et le gaz de schiste souffrent d’une mauvaise image, fragilisées par les inquiétudes sanitaires et environnementales qu’elles suscitent.

  • 64 % des Français ont une mauvaise opinion de l’énergie nucléaire,
  • 68 % de l’énergie fossile,
  • 83 % du gaz de schiste.

Plébiscite de l’objectif fixé par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte

La majorité des Français affirme que l’objectif du doublement de la part des énergies renouvelables dans la production d’énergie d’ici 2030 est bon et qu’il faut le maintenir (57 %). Un tiers soutient même que cet objectif est insuffisant et qu’il devrait être augmenté (34 %).

Les bénéfices économiques, sociaux et environnementaux du développement de l’énergie solaire

Pour plus de 8 Français sur 10, le développement de l’énergie solaire peut :

  • créer des emplois au niveau local (85 %),
  • contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique (83 %)
  • contribuer à l’indépendance énergétique de la France (82 %).

Dans ce contexte, les Français sont naturellement favorables au développement de projets locaux d’énergie solaire (90 %) et à des normes de construction visant à favoriser l’installation de panneaux solaires dans toutes les nouvelles constructions (87 %).

Dans le même temps, si les trois quarts des français (74 %) sont d’accord avec l’affirmation selon laquelle « les installations nécessaires à la production d’énergie solaire s’intègrent bien dans le paysage », cette opinion favorable est à relativiser dans la mesure où ils ne sont que 18 % « tout à fait d’accord » pour 56 % « plutôt d’accord ».

Des souhaits d’équipements partagés ou individuels forts à l’égard de l’énergie solaire.

7 Français sur 10 déclarent souhaiter équiper leur logement d’une installation solaire pour alimenter leur propre consommation d’énergie (69%). Même si le mécanisme de financement participatif semble connaître un peu moins de succès qu’un équipement individuel, 61% des Français seraient prêts à financer l’installation solaire dans leur département ou leur commune grâce à ce mécanisme.

Les pouvoirs publics devraient renforcer leur action en faveur du développement de l’énergie solaire

8 Français sur 10 estiment que l’action des pouvoirs publics est insuffisante et qu’ils n’en font pas assez pour développer l’énergie solaire en France (79%).

Enfin l'étude permet de savoir qui parmi les catégories de la population française sont les plus favorables au solaire.

Il appartient désormais aux professionnels du solaire à capitaliser sur ces bonnes opinions pour développer l'implantation du photovoltaïque sur l'Hexagone.

Pour en savoir plus télécharger les résultats complets de l’enquête