> > Nouveau cadre de référence HQE

Nouveau cadre de référence HQE

Publié le 05.06.2015

Afin de mieux prendre en compte les différentes dimensions du développement durable, les 14 cibles de la démarche HQE vont s’effacer pour faire place à un nouveau cadre de référence.

Constitué de principes, d’engagements et d’objectifs, ce nouveau cadre de référence entend faciliter la transversalité et inciter les différents acteurs (professionnels, habitants ou utilisateurs) à travailler ensemble à partir des trois piliers du développement durable (environnement, social, économique), autour des normes européennes et internationales et des pratiques innovantes des acteurs engagés depuis plus de 20 ans dans la démarche HQE.

5 principes

Ainsi, l’Association HQE propose 5 principes à respecter pour mettre en œuvre les engagements et objectifs.

  • Une vision globale pour rechercher les synergies et trouver les meilleurs compromis entre les enjeux du développement durable, les objectifs fonctionnels et les contraintes réglementaires.
  • Des réponses contextuelles pour mieux appréhender l’environnement spécifique à chaque bâtiment
  • Une dynamique de progression pour aller vers l’excellence pas à pas et favoriser une démarche de progrès.
  • Des performances affichées, claires et compréhensibles par tous, à partir d’indicateurs fiables et scientifiquement fondés prenant en compte tout le cycle de vie du bâtiment depuis sa conception jusqu’à  sa déconstruction.
  • Une action continue tout au long de la vie du bâtiment

4 engagements avec pour chacun 3 objectifs

  • Qualité de vie
  • Respect de l’environnement
  • Performance économique
  • Management responsable

12 objectifs

Qualité de vie

Objectif 1 

Identifier les facteurs de danger pour les biens et les personnes et prendre les dispositions pour limiter les risques en allant, le cas échéant, au-delà de la réglementation.

Exemples de thèmes couverts : protection contre les intrusions, prise en compte des phénomènes extrêmes (tempête, canicule, sécheresse…), sécurité incendie, sécurité électrique, qualité de l’air intérieur, prise en compte de la qualité de l’air extérieur, ondes électromagnétiques, etc…

Objectif 2 

Concevoir des espaces où l’on se sent bien, qui favorise la vie et les activités grâce à des dispositions en matières de confort d’usage qui satisfont les attentes du plus grand nombre.

Exemples de thèmes couverts : adaptabilité dans le temps à de nouveaux besoins fonctionnels ou à une autre destination du bâtiment, prise en compte des besoins spécifiques des personnes  mobilité réduite, confort acoustique, hygrothermique, visuel ou olfactif, etc…

Objectif 3 

Inscrire le bâtiment dans son territoire et son environnement, faciliter le mieux vivre ensemble grâce à des accès aisés aux besoins du quotidien (se déplacer, se nourrir, se divertir,…) tout en incitant les usagers à des comportements vertueux.

Exemples de thèmes couverts : espaces partagés, proximité des transports en commun et des transports doux, VDI (voix, données, images) présence de bornes de recharge des véhicules électriques, etc…

Respect de l’environnement

Pour des bâtiments éco-construits, éco-gérés, trois objectifs.

Objectif 4

Sobriété, utilisation de ressources renouvelables, recyclables, optimisation des réseaux… pour une démarches d’éco-conception.

Exemples de thèmes couverts : mixité énergétique, capacité d’effacement des pointes de consommation, prise en compte de l’énergie grise, utilisation des matériaux recyclés, des EnR, consommation d’eau et récupération des eaux pluviales et grises, optimisation des parcelles, etc ...

Objectif 5 

Appréhender les impacts du bâtiment sur l’ensemble de son cycle de vie, pour les réduire et en limiter la dangerosité.

Exemples de thèmes couverts : limiter la production des déchets et favoriser leur recyclage, limiter la pollution de l’eau, du sol, de l’air, réduire les émissions de gaz à effet de serre, etc…

Objectif 6 

Prise en compte de la nature et de la biodiversité.

Performance économique

Objectif 7

Optimisation des charges et des coûts d’exploitation par une approche en coût global intégrant les phases d’investissement, de fonctionnement et de déconstruction.

Objectif 8 

Amélioration de la valeur patrimoniale, financière et d’usage du bâtiment en favorisant tout ce qui constitue sa valeur verte (matériaux et procédés mis en œuvre, caractéristiques techniques, implantation, etc...

Objectif 9 

Contribuer au dynamisme et au développement des territoires

Exemples de thèmes couverts : Economie circulaire, actions en faveur de l’emploi et de la formation, attractivité, etc…

Management responsable

Objectif 10

Favoriser l’émergence d’un système organisationnel à même de permettre de construire, de rénover ou d’exploiter un bâtiment conforme aux attentes de qualité de performance et de dialogue qui caractérisent un bâtiment durable.

Cet objectif concerne tout ce qui touche à la responsabilité  sociétale des entreprises

Objectif 11 

Pilotage de A à Z du projet pour in fine aller vers l’engagement de performance.

Exemples de thèmes couverts selon le déroulement de l’opération : études préalables, programme, planification des opérations, exécution et suivi, réception, mise en route, etc…

Exemples de thèmes couverts selon une approche transversale : analyse du contexte, besoins et attentes, engagement de l DG, organisation, compétence, communication, maîtrise documentaire, etc…

Objectif 12  

Evaluation garante de l’amélioration continue.

Exemples de thèmes couverts : systèmes de surveillance et d’auto-évaluation des performances, enquêtes de satisfaction, non-conformité et actions corrective, etc…

Les organismes de certification en ordre de marche

Ce nouveau cadre de référence de l’Association HQE constitue désormais le socle des outils mis à la disposition des professionnels de la construction qui souhaitent s’engager dans une démarche de certification. Les quatre organismes de certification HQE (Cerqual et Cequami pour le logement, Certivea pour le non-résidentiel et Cerway pour l’international) vont progressivement intégrer ces nouveaux critères dans leurs certifications. Un nouveau référentiel sera adopté en septembre 2015 pour le résidentiel et en juin 2016 pour le tertiaire.