> > Perméabilité à l’air : nouvelle norme

Perméabilité à l’air : nouvelle norme

Publié le 12.09.2016

Suite à l’arrêté du 25 juillet 2016 paru au J.O. du 2 août 2016, au 1er septembre 2016, les mesures de la perméabilité à l’air de l’enveloppe des bâtiments soumis à la RT 2012 devront être réalisées conformément aux exigences de la norme internationale EN ISO 9972 et son guide d’application FD P50-784.

En pratique, si la mesure de perméabilité à l’air de l’enveloppe des bâtiments n’est pas modifiée, celle-ci subit quelques aménagements. Parmi ceux-ci :

 

  • Une nouvelle définition du volume intérieur : « Le volume intérieur, V, est le volume à l’intérieur du bâtiment ou de la partie mesurée du bâtiment. »
  • Un nouveau mode de calcul du volume intérieur : « Les dimensions intérieures globales doivent être utilisées pour calculer ce volume. Le volume des murs ou des planchers intérieurs ne doit pas être soustrait. »
  • Un nouveau calcul de la perméabilité à l’air : Il ne se réfère plus à « la pression différentielle d’essai de référence » et se calcule désormais de la manière suivante : « Débit de fuite d’air à travers l’enveloppe du bâtiment rapporté à l’aire de l’enveloppe »
  • Création de deux débits de fuites d’air : les débits de fuites spécifiques « enveloppe » (qui correspondent aux débits de fuite d'air rapportés à l'aire de l'enveloppe)  et les débits de fuites spécifiques « plancher » qui correspondent aux débits de fuites d'air rapportés à l'aire nette de plancher à la pression différentielle d'essai de référence.

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter au Guide élaboré par le CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement) qui détaille les différences entre l'ancienne et la nouvelle norme.