> > > Le contexte de la rénovation

Rénovation

Le Contexte

L'apport Synergisud

Ces prestations peuvent être globales  ou échelonnées dans le temps. Elles sont fonctions de l’état d’avancement de votre projet et du degré d’accompagnement que vous souhaitez.
Un DPE avant travaux ainsi qu’un Bilan Confort Économies d’Énergie vous permettent de savoir exactement où en est votre bien en matière d’efficacité énergétique et de confort thermique. Vous aurez ainsi une idée relativement précise des solutions qui s’offrent à vous et de leurs coûts approximatifs.
Une Étude Thermique personnalisée valide les orientations prises et les options possibles en matière de financement et/ou de label. Une assistance complète depuis la conception de votre projet jusqu’à la fin de vos travaux est également envisageable.
 

Conséquences de Kyoto

La conjonction de l’accroissement spectaculaire de nos émissions de gaz à effet de serre, avec ses conséquences sur le climat, et de la raréfaction des énergies fossiles à la surface du globe place la question énergétique au premier rang des préoccupations de nos gouvernants. Le droit à l’énergie devient un véritable enjeu sociétal.

Signataire du protocole de Kyoto la France s’est engagée, comme la plupart des nations industrialisées, à diviser par 4 ses émissions de gaz à effet d’ici à 2050.

La loi de programmation du 3 août 2009 relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement souligne combien « le secteur du bâtiment, qui consomme plus de 40 % de l’énergie finale et contribue pour près du quart aux émissions nationales de gaz à effet de serre, représente le principal gisement d’économie d’énergie exploitable immédiatement ».

Les Enjeux

Dans ce contexte, les Pouvoirs Publics ont fait du Bâtiment le chantier prioritaire du Grenelle de l’environnement. Elle a décidé de la mise en œuvre d’un vaste plan de rénovation énergétique et thermique des bâtiments existants et de réduction des consommations énergétiques des constructions neuves. Celui-ci s’appuie sur tout un ensemble de mesures de nature législative, réglementaire et incitative, destiné à atteindre des objectifs ambitieux.

 

Je fais des travaux

Je mets en vente ou je loue

   REGLEMENTER

  • Etude de faisabilité
  • RT Existant

 

   SENSIBILISER

  •  DPE travaux
  •  DPE Vente
  •  DPE Location
  •  DPE Affichage

    INCITER

  •  Label HPE Rénovation
  •  Bonus de COS
  •  Aides financières
  • CEE

 

 

 

Pour plus d’information sur les règlementations thermiques

Pour les bâtiments existants il s’agit :

  • De réduire les consommations d’énergie du parc de bâtiments existants d’au moins 38 % d’ici 2020 et, à cette fin, atteindre le rythme de 400 000 rénovations de logements, chaque année, à compter de 2013 ;
  • De rénover l’ensemble des logements sociaux, avec, d’ici 2020, la réalisation de travaux sur les 800 000 logements sociaux les plus énergivores ;
  • D’engager d’ici 2012 la rénovation de tous les bâtiments de l’État et de ses établissements publics, afin de réduire leur consommation énergétique de 40% et leurs émissions de gaz à effet de serre de 50 %.

Points répères

- Le parc résidentiel français (32 millions de logements)  est âgé et les deux tiers des logements ont été construits avant 1975, date d’entrée en application de la première réglementation thermique. Compte tenu du taux moyen de construction neuve (légèrement  supérieur à 1 %) les logements anciens, construits avant 1975, devraient encore représenter 2/5 du parc en 2050.

- Les logements construits avant 1975 consomment en moyenne plus de 300 kWh/m².an contre 170 kWh/m².an pour ceux construits après 2000.

- Déperditions moyennes d’une maison d’avant 1975, non isolée

  • Par la toiture : de 25 % à 30 %
  • Par les murs :  de 20 % 25 %
  • Par le renouvellement d'air et les fuites: de 20 % à 20 %
  • Par les menuiseries : de 10 % à 15 %
  • Par le sol : de 7 % à 10 %
  • Par les ponts thermiques : de 5 % à 10 %

- Le chauffage représente les 2/3 de la consommation d’énergie d’un logement. Renforcer l’isolation de l’enveloppe est donc la première mesure à prendre pour empêcher la chaleur de s’échapper, uniformiser les températures et supprimer l’effet de parois froides.