> > > Pourquoi faut-il se préoccuper de la qualité de l'air intérieur ?

Pourquoi faut-il se préoccuper de la qualité de l'air intérieur ?

Publié le 12.01.2015

Sans air, la vie serait impossible sur notre planète car chaque jour, un individu adulte respire environ 12000 litres d'air. Le mode de vie urbain actuel fait que l'Homme passe entre 20H et 22H par jour dans un endroit clos (logement, bureau, transports, école, espaces de loisir...) soit 70% à  90% de son temps quotidien.

L'air que nous respirons peut avoir des effets sur notre confort et sur notre santé, depuis la simple gêne ( odeurs, irritation des yeux et de la peau) jusqu'à l'aggravation ou le développement de pathologies comme les allergies respiratoires.

 La pollution de l'air intérieur est déterminée par de nombreux polluants provenant de sources internes multiples et spécifiques aux bâtiments et aux usages de leurs occupants.Toutefois, elle dépend également fortement de la pollution de l'air extérieur qui pénètre dans les bâtiments par des transferts directs et indirects d'air.

D'un point de vue économique, le coût des dommages sanitaires dû à l'absence de qualité d'air est estimé à 20 - 30 milliards d'euros par an et le coût direct de l'absence de qualité d'air sur le système de soins français est évalué entre 800 000 et 1,5 millions d'euros par an.

Voici en images le détail de nos offres dédiées à la prise en compte de la santé dans les bâtiments...